';
side-area-logo

Le projet MOAI Labs.

INICIO › LE PROJET

Situation actuelle.

La solitude dont souffrent nos aînés comporte des risques de décès prématuré, d’aggravation de la santé, de détérioration physique et cognitive, de maladie mentale et de dégradation de la qualité de vie.

Considérée comme la plus grande pandémie de ce siècle, difficile à détecter, dépourvue de programme global spécifique de gestion, elle représente l’échec de la société en matière de prise en charge des plus vulnérables.

Aujourd’hui plus que jamais, il est urgent de trouver des solutions, car son incidence et sa gravité augmentent sous l’effet de la pandémie COVID-19. En effet, les mesures sanitaires de mise à l’isolement et de distanciation sociale ont de graves répercussions sur les personnes âgées isolées.

En quoi consiste le projet.

MOAI LABS : Laboratoire d'intelligence collective et de technologie socio-sanitaire visant à combattre l'isolement et la solitude des personnes âgées.

Priorité de la Communauté de Régions PROCURA, MOAI LABS représente une action coordonnée et inédite au niveau social, sanitaire et communautaire.

Il a pour objectif de promouvoir l’investissement des entreprises dans les solutions innovantes visant à combattre la solitude, investissement promu par un futur achat public innovant à engagement anticipé, grâce à l’action du PREMIER LIVING LAB TRANSNATIONAL EUROPÉEN SPÉCIALISÉ EN SOLITUDE ET EN INNOVATION OUVERTE, capable de soutenir un tel investissement grâce à l’intégration des « Experts par l’expérience » (besoins), des « Groupes de Demande Précoce » (offre), des acheteurs potentiels (demande) et d’un environnement de proximité (communauté), qui garantiront l’adoption des solutions préconisées pour soulager la solitude des personnes âgées, renforcer leurs liens et leur autonomie.

Principaux objectifs.

Image module
Implantation du premier laboratoire européen transnational se consacrant à la R+D+I contre la solitude et l’isolement social des personnes âgées, en faisant appel au potentiel de l’intelligence collective pour concevoir et créer des solutions innovantes à fort impact social.
Amélioration de la concordance entre des solutions basées sur une technologie innovante et les besoins, attentes et souhaits des personnes âgées souffrant d’une solitude non désirée, en rapprochant l’offre et la demande (défis MOAI).
Feuille de route pour le premier Forward Commitment Procurement (FCP) de l’espace SUDOE pour aborder la solitude et l’isolement social.
Expérimentation du modèle d’innovation ouverte proposé et pilotage des solutions innovantes obtenues grâce à la première analyse transnationale participative des besoins (connaître la situation pour intervenir dans la société), processus de co-création et prototypage des innovations technologiques demandées.
Évaluation et promotion de l’impact des politiques réelles locales, régionales et nationales en matière de lutte contre la solitude et l’isolement social.

Bénéficiaires du projet.

Le consortium réunit les acteurs pertinents pour proposer une solution globale :

    • Living Labs dans le domaine de la santé et de l’autonomie personnelle
    • Centres technologiques de référence,
    •  FabLab,
    • Prestataires de services de soins et
    • Cluster national pour connecter les entreprises.

Les 3 politiques ou initiatives nationales seront également liées afin d’assurer une action coordonnée couvrant un ample territoire.

Les bénéficiaires du projet sont :

Image module
Image module
Image module
Image module
Image module
Image module
Image module
Image module
Image module
Image module
Image module
0
Espagne
Personnes de plus de 65 ans souffrant de solitude
0
France
Personnes de plus de 65 ans souffrant de solitude
0
Portugal
Personnes âgées prises en charge par les soins de santé primaires et souffrant de solitude

Quelques chiffres concernant la solitude et l’isolement.

La solitude touche près de 65 millions des 162 millions de personnes âgées vivant en Europe, soit, pour l’Espagne, 39,8 % des personnes âgées de plus de 65 ans et 48 % des plus de 80 ans (La Caixa, 2019). En France, cela représente près de 28 % des plus de 65 ans (Étude CSA et Petites Sœurs des Pauvres) et, au Portugal, 36 % des personnes âgées prises en charge au titre des soins de santé primaires vivent en situation de solitude modérée à grave (CINTESIS&ARS-Norte, 2019).

 

La forte incidence perçue de la solitude non désirée (en Europe, 31 % des personnes âgées vivent seules ou en situation d’isolement), tant objective (isolement) que subjective (manque de satisfaction par les liens sociaux), est devenue l’un des phénomènes de risque les plus importants et les plus complexes, ainsi que l’une des affections les plus silencieuses et les plus difficiles à détecter. Avec des implications au niveau social, elle affecte la santé (physique, psychologique et émotionnelle) et la capacité fonctionnelle, diminue la qualité de vie et augmente considérablement les risques de maladie, de mortalité et de dépendance.

 

Le défi de MOAI LABS est de soutenir la création de connaissances et de solutions multisectorielles innovantes pour la prévention de la solitude et de l’isolement, en combinant des approches visant un vieillissement actif et sain par l’amélioration de la santé et la participation des personnes vieillissantes, en assurant leur sécurité, leur protection et leur prise en charge (OMS, 2002).

Zones d’action.

1
Fondation Intras
Castilla y León (Valladolid)
Espagne
2
Gestion des services sociaux de Castilla y León
Castilla y León (Valladolid)
Espagne
3
Fondation Générale de l’Université de Valladolid
Castilla y León (Valladolid)
Espagne
4
LEITAT - Aménagement de Terrasa
Terrasa - Barcelona (Cataluña)
Espagne
5
Institut des métiers de la Longévité (I2ML)
Nimes
France
6
Mutualité Française Limousine (MFL)
Limoges
France
7
Université d'Aveiro (UAV)
Aveiro
Portugal
8
INOV - Institut des Nouvelles Technologies
Lisbonne
Portugal
9
TICBIOMED - Technologies de l'Information pour la Santé de la Région de Murcie
Murcie
Espagne

Le SUDOE, de quoi s’agit-il ?

Le programme Interreg Sudoe soutient le développement régional du sud-ouest de l’Europe, en finançant des projets transnationaux par le biais des Fonds FEDER. Il favorise unecoopération internationale visant à aborder des problématiques communes à ce territoire, telles que de médiocres investissements en recherche et développement, la faible compétitivité des PME et l’exposition au changement climatique et aux risques environnementaux.

 

Les projets approuvés par le programme doivent correspondre à l’un des cinq axes prioritaires pour lesquels la coopération transnationale a le plus d’impact dans le sud-ouest de l’Europe. Le projet MOAI LABS s’inscrit dans l’axe 1 Recherche et Innovation.

Image module
Image module
Layer
Layer
Layer